Génération Vape

La cigarette électronique dans tous ses états

pg

Comment est obtenu le propylène glycol contenu dans l’e-liquide ?

E-liquide

Le liquide électronique est composé d’une base qui contient de la Glycérine végétale et du propylène glycol. La présence de ce dernier, sans odeur et sans couleur, dans les e-liquides alimente souvent la polémique. Pourtant il se révèle utile si votre eliquide est trop gluant. On vous dit ici comment ce composé est obtenu dans l’e-liquide.

Le procédé biologique de fabrication du PG

Le procédé biologique est l’une des méthodes employées pour produire du propylène glycol nécessaire à la base de vos liquides électroniques. C’est d’ailleurs le procédé le plus en vogue. Il ne s’agit pas de la toute première méthode utilisée à cette fin. Cependant, c’est le procédé qui est de nos jours plébiscité par de nombreux industriels. En effet, la fabrication du propylène glycol par cette méthode repose sur l’utilisation de la glycérine. Il ne s’agit pas de n’importe quel type de glycérine, mais de la glycérine de qualité pharmaceutique.

Une fois la glycérine de qualité pharmaceutique obtenue, elle est hydrogénée, c’est-à-dire soumise à une réaction qui permet de lui ajouter de l’hydrogène. L’hydrogénation de la glycérine a lieu à l’état liquide et la réaction est catalysée par le cuivre. La réaction se produit à une température située entre 175 et 195°C. Quant à la pression utilisée, elle est de l’ordre de 75 à 200 bars. À l’issue de l’hydrogénation, le produit brut obtenu est soumis à une autre étape appelée distillation. La distillation permet de purifier le produit brut obtenu. Ainsi est donc obtenu le propylène glycol de qualité pharmaceutique.

Le procédé chimique de fabrication du PG

Il s’agit d’une autre méthode de fabrication du propylène glycol qui repose sur l’utilisation de la glycérine végétale. Le processus s’apparente un peu à la production par procédé biologique. En effet, la glycérine végétale utilisée comme matière première subit une réaction d’hydrogénation. La réaction a lieu avec un catalyseur en cuivre ou en zinc. À la suite de la réaction d’hydrogénation, le produit obtenu est distillé. L’objectif de la distillation ici, c’est de séparer les différents glycols afin d’obtenir le propylène glycol uniquement. Notons cependant que la glycérine végétale utilisée dans le cadre ce procédé chimique est un sous-produit de biodiesel.

La bio-fermentation

La méthode de la bio-fermentation est aussi largement adoptée. Son utilisation répond parfaitement aux besoins des vapoteurs écolo. En effet, cette technique de fabrication du propylène glycol est plus économique que les autres procédés. C’est donc une méthode durable. Sa mise en œuvre passe toujours par l’utilisation de la glycérine végétale qui constitue la matière première. La glycérine végétale utilisée à cette fin est issue des huiles végétales comme le colza, le tournesol, le palme, le soja, etc. Elle peut aussi provenir des glucides comme les sucres de maïs, les betteraves, l’amidon ou autres. La glycérine obtenue est alors soumise à fermentation avec des levures pour conduire à l’obtention du propylène glycol. En conclusion, la fabrication du propylène glycol peut se faire par différents procédés. Il s’agit des procédés biologique, chimique et la bio-fermentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *