Génération Vape

La cigarette électronique dans tous ses états

DIY max économie sans gacher

Diy e liquide, optimiser les économies sans gâcher de e-liquide, comment faire ?

E-liquide

L’un des premiers niveaux d’économie est de passer de la cigarette au vaporisateur. Cependant, vous est-il déjà arrivé de penser à fabriquer votre propre e-liquide ? Si oui, vous devez être conscient que c’est possible grâce au DIY e-liquide. Découvrez ici en quoi cela consiste et comment le DIY e-liquide peut vous aider à optimiser vos économies sans gâcher une seule goutte de votre précieux liquide !

En quoi consiste le DIY e-liquide ?

DIY ou Do It Yourself est un mode de consommation qui consiste à fabriquer soi-même son e-liquide. Ainsi, vous serez en mesure de doser les arômes, de choisir sa base et son taux de nicotine.

Au résultat, vous obtiendrez un liquide de cigarette électronique unique et adapté à vos goûts et préférences. De ce fait, vous avez l’occasion d’innover et de tester de nouvelles saveurs. Et pour y arriver, il est important de savoir comment fabriquer son propre eliquide. Pour obtenir une information complète sur le DIY, consultez www.diy-eliquide.com.

Quels sont les avantages d’avoir recours au DIY e-liquide ?

Il est possible de regrouper ces points positifs en quatre différentes catégories, à savoir :

  • une importante économie ;
  • la personnalisation de ses liquides de vape ;
  • la maîtrise parfaite de la composition de vos e-liquides ;
  • La satisfaction d’avoir réalisé son propre liquide de cigarette électronique.

En effet, le prix de fabrication est largement inférieur au coût d’achat d’un e-liquide. De plus, grâce aux multiples saveurs, les possibilités d’e-liquides personnalisés sont infinies. Ainsi, vous savez exactement ce qu’il y a dans votre e-liquide. Un point très important pour assurer la qualité du liquide de vape.

Comment fabriquer son propre e-liquide pour optimiser ses économies ?

Pour confectionner votre propre e-liquide, vous avez besoin de quelques composants pour suivre un processus bien strict. Les étapes de fabrication sont : la création et la maturation du mélange.

Éléments nécessaires pour fabriquer son e-liquide

Pour fabriquer votre liquide de vape, vous avez besoin de quatre différents éléments, à savoir :

  • La base ;
  • La nicotine ;
  • Les arômes artificiels ou naturels ;
  • Les additifs ;
  • Les accessoires.

La base de votre e-liquide est un liquide « neutre » composé de Propylène Glycol et/ou de Glycérine végétale. Cette base représente la partie majeure de votre solution, soit 70 à 90% du mélange DIY. La nicotine est considérée comme un booster de mélange. Vous en trouverez en flacon de 10 ml pour une concentration de 200 mg de nicotine.

Les arômes sont présents pour donner du goût à votre solution. Vous en avez pour tous les goûts, à savoir : fruits, classic, gourmands, mentholés. Les additifs quant à eux permettent de relever le goût de certains arômes. Ce sont les additifs qui permettent de rendre sucré, aigre ou frais, votre liquide de vape. Pour finir, vous aurez besoin de certains accessoires tels que les flacons vierges, les seringues et du matériel de protection.

Étape 1 : la création du liquide

La création de votre e-liquide démarre par le choix de chaque composant tel que : l’addictif, le taux de nicotine, la base et l’arôme. La proportion de chacun de ces éléments varie en fonction de la quantité d’e-liquide à fabriquer.

Par exemple, pour 100 ml avec un taux de nicotine de 3 mg/ml, vous aurez besoin de 15 ml de booster et 85 ml de base. En effet, la préparation DIY d’e-liquide n’a rien de compliqué. Premièrement, vous devez verser le booster et l’arôme dans votre fiole vide. Ensuite, la base vient dans la fiole. Troisièmement, ajoutez la quantité de nicotine de votre choix à votre mélange. Enfin, il ne vous reste qu’à mélanger le tout avant de passer à la maturation. Pour le mélange, vous avez le choix entre secouer votre flacon pendant une minute, utiliser un agitateur magnétique ou tous les autres systèmes faits maison.

Étape 2 : La maturation du liquide

La maturation du DIY e-liquide est l’étape la plus importante dans cette préparation. Sans elle, vous ne pourrez pas avoir la saveur désirée. En effet, le temps de maturation dépend du type d’arôme utilisé. Ainsi, pour un arôme fruité mono-arôme, il faut 0 à 5 jours. Pour des arômes fruités complexes, il faut de 3 à 7 jours. Pour les arômes menthes, épices, anis, réglisses, cafés, vanilles, vous devez patienter de 1 à 2 semaines. Pour les arômes gourmands, il vous faut 2 à 3 semaines de maturation. Enfin, pour un arôme de type classic, il faut un minimum de 2 semaines. Sachez que pour la maturation, vous avez le choix entre deux méthodes, à savoir : le steeping et le breathing.

En somme, la préparation DIY e-liquide aide à optimiser ses économies dans le sens où vous êtes maîtres de votre liquide de vape.

Comment prévoir la juste quantité de DIY pour faire le maximum d’économies sans gâcher de e-liquide qui aurait dépassé sa date de consommation recommandée ?

En DIY, on peut conserver son e-liquide pendant 6 mois, c’est ce que les fabricant de e-liquide conseille comme durée de conservation lorsque la fiole est ouverte. Pour connaître la juste quantité de DIY que vous devriez faire, vous devez commencer par retirer la durée de steeping de votre préparation. Vous obtiendrez alors le temps maximum que vous aurez pour consommer tout votre DIY avant qu’il ne commence à perdre en qualité. Si vous connaissez votre consommation de e-liquide journalière alors le calcul est simple pour savoir la quantité de DIY e-liquide max que vous devriez préparer. Attention, ce calcul ne tient pas compte d’une diminution éventuelle de votre dosage en nicotine si vous êtes en sevrage. Là le calcul est un peu plus complexe mais pas insurmontable. Prenons un exemple pour bien détailler le calcul.

Admettons que vous vapiez un e-liquide gourmand à 12 mg/ml de nicotine. Le temps de steep estimé est de 1 mois, il vous faudra donc une préparation qui vous durera 5 mois. Cependant, vous souhaitez faire baisser votre dosage de nicotine de 1mg/ml chaque mois.

Commençons par calculer la quantité max de e-liquide sur 5 mois. Admettons que vous vapiez 3ml de e-liquide par jour (généralement on compte plus de 3ml par jour pour un gros fumeur, 2,5ml pour un fumeur modéré et 1,5ml pour un petit fumeur). Donc 3x30x5=450ml. Il vous faudrait prévoir 450ml de préparation DIY.

Cependant, nous avons dit que chaque mois vous vouliez baisser votre dosage en nicotine de 2mg/ml.

Le plus simple serait d’avoir 2 fioles vides de 100ml. Une que vous utilisez pendant un mois, l’autre en steeping.

Vous ferez donc comme ceci :

  • Mois 1 – 90ml à 12mg/ml de nicotine – 54ml de booster + 18ml de base + 18ml d’arôme
  • Mois 2 – 90ml à 10mg/ml de nicotine – 45ml de booster + 27ml de base + 18ml d’arôme
  • Mois 3 – 90ml à 08mg/ml de nicotine – 36ml de booster + 36ml de base + 18ml d’arôme
  • Mois 4 – 90ml à 06mg/ml de nicotine – 27ml de booster + 45ml de base + 18ml d’arôme
  • Mois 5 – 90ml à 04mg/ml de nicotine – 18ml de booster + 54ml de base + 18ml d’arôme

Pour cet exemple, il vous faudrait donc 180ml de booster, soit 18 flacons, 180ml de base et 90ml d’arôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.