Génération Vape

La cigarette électronique dans tous ses états

En quoi sont faites les résistances de cigarette électronique

En quoi sont faites les résistances de cigarette électronique ?

E-cigarette

Plusieurs éléments sont indispensables au fonctionnement d’une cigarette électronique. Parmi ceux-ci figure la résistance qui joue un rôle capital. Elle assure la transformation du liquide d’e-cigarette en vapeur. Elle se compose de deux éléments constitutifs notamment un fil résistif et une mèche. Pour plus de détails sur ces éléments, veuillez lire cet article jusqu’à la fin.

Le fil résistif

Le fil résistif fonctionne grâce au courant électrique produit par la batterie. Ce premier élément constitutif d’une résistance électronique se présente généralement sous la forme d’un fil roulé, semblable à une bobine. Il peut aussi se présenter sous la forme d’une grille avec une grande surface de chauffe et une restitution de meilleures saveurs. La valeur de la résistance est définie en fonction du nombre de tours que comporte la bobine. Par ailleurs, les fils résistifs sont composés de plusieurs matières pour garantir une meilleure satisfaction aux amoureux de l’e-cigarette. On peut citer notamment :

  • Le nickel ;
  • Le kanthal ;
  • Le titane ;
  • Le nichrome ;
  • Le stainless Steel…

Grâce à ses spires espacées, spécialement adaptées pour l’option « contrôle de température », le nickel a la particularité de chauffer très vite. Le kanthal quant à lui est très populaire sur le marché et constitue un modèle qui s’utilise uniquement avec le mode voltage variable et wattage variable. Il est fabriqué en chrome, en alliage de fer et en aluminium pour une meilleure résistance face à de fortes températures. Le titane par contre est utilisable uniquement avec le mode contrôle de température et assure un meilleur rendu des saveurs. Le nichrome en ce qui le concerne est un type de métal conçu en nickel et en alliage de chrome pour produire une excellente réactivité. Pour ce qui est du stainless Steel, il s’agit d’un métal qui fournit plus de réactivité que le kanthal et garantit donc une meilleure restitution des saveurs.

La mèche de résistance

Généralement, le fil résistif vient s’enrouler autour de la mèche de résistance. Les matières de base servant à fabriquer celle-ci sont la fibre de silice et le coton. La mèche fournit au résistif, la quantité d’e-liquide utile à la vaporisation. Pour que le résistif puisse bien se vaporiser, la mèche doit constamment être trempée dans l’e-liquide. Si la résistance n’est pas suffisamment approvisionnée en e-liquide, elle risquer de s’user rapidement. Par ailleurs, pour vous garantir une bonne saveur, les coils sont également composés de mèche en coton. De même, pour vous permettre d’obtenir une meilleure vape, plusieurs modèles sont conçus.  On distingue :

  • Clapton ;
  • Notchcoil ;
  • Normal ;
  • Mesh ;
  • Céramique ;
  • Strip ;
  • Etc.

Bien choisir sa résistance

On reconnait une bonne résistance à sa capacité à rendre le meilleur goût des arômes et à produire de la vapeur. À cet effet, tout vapoteur doit savoir comment la choisir. Pour faire un meilleur choix de résistance, il faut commencer par avoir une idée sur ses différentes compositions. Vous devez ainsi vous renseigner sur la matière utilisée pour fabriquer le fil résistif. Demandez aussi les différentes façons dont on peut monter les mèches dans la résistance. Vérifiez également la plage de puissance proposée en watts. Enfin, déterminez la valeur en ohm calculée selon le diamètre du fil et le nombre de tours. Si tout cela vous paraît difficile, vous pouvez vous faire accompagner par un vapoteur expérimenté ou un connaisseur du domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.