Génération Vape

La cigarette électronique dans tous ses états

E cigarette qui explose sur fond rose

Est ce qu’une batterie de cigarette électronique peut exploser ?

Sécurité

Depuis l’avènement des cigarettes électroniques, plusieurs questions reviennent généralement, quant aux risques de l’objet. L’une des inquiétudes actuelles concerne la possibilité d’explosion de leur batterie. Bien que ces cas soient quasi inexistants, cela sème du doute chez plusieurs vapoteurs débutants. Il est donc nécessaire de lever le voile sur le sujet.

Le risque zéro n’existe pas

Les informations relayées sur les cas d’explosion causées par les batteries de cigarettes électroniques ne sont pas toujours fausses. Cependant, l’ampleur que l’on donne au sujet est parfois exagérée. En effet, les accumulateurs de cigarettes électroniques sont des éléments qui emmagasinent une forte énergie. Sans celle-ci la résistance ne saurait fonctionner et il n’aura pas de vapotage.

Comme pour tous les autres appareils, les accumulations d’énergie peuvent conduire à une surchauffe de la batterie. Cela peut entrainer des explosions, surtout en cas de mauvaises manipulations. Toutefois, cette situation, bien qu’elle existe, s’avère très rare et dépend du type de système utilisé.

Le cas des batteries intégrées

Il existe deux types de cigarettes électroniques, dont celles qui utilisent une batterie fixe et celles qui fonctionnent avec un équipement amovible. Les accumulateurs intégrés sont conçus à partir de la même technologie que celles des téléphones portables. Ils sont donc en Li-po et par conséquent, beaucoup moins stables que les autres types de batteries.

Pour cette raison, les fabricants les installent de manière à ce que l’utilisateur n’y ait pas accès. Ils mettent en place un circuit de protection qu’on peut observer sur ce genre de batterie. Il est donc impossible de les démonter pour les recharger ou pour les remplacer.

Ainsi, puisqu’il n’y a pas de manipulation, donc pas de mauvaise, les cas d’explosions sont quasi inexistants. Toutefois, si ceux-ci arrivaient à s’observer, ce qui est extrêmement rare, il s’agira donc d’un défaut de fabrication. Cependant, on ne peut pas en dire autant du deuxième type d’accus.

Le cas des batteries en Li-On

Les rares cas d’explosions observés sur les accumulateurs de cigarettes électroniques ont une explication. Avant tout, vous devez savoir qu’il ne s’agit pas spécifiquement des batteries de vaporisateurs. Ces cas peuvent survenir sur tous les appareils qui utilisent le même type d’accus (Li-On).

En réalité, les batteries en « Li-on » sont des éléments plus stables que les accus en Li-Po. Pour cela, elles sont amovibles et peuvent être rechargées avec un chargeur externe. Elles se présentent donc sous forme de piles traditionnelles, mais emmagasinent beaucoup plus d’énergie que celles-ci. On les retrouve sous un format 18650 soit 18 mm de diamètre et 65 millimètres de hauteur.

Ces batteries ne sont pas uniquement conçues pour les cigarettes électroniques. Les ordinateurs et autres appareils sans fils l’utilisent pour s’alimenter. Toutefois, au niveau de ceux-ci, on la retrouve associée à des semblables, dans un boitier scellé (utilisation idéale). Les utilisateurs ont donc accès au conteneur des batteries, mais pas à l’accumulateur lui-même.

Cependant, en raison de sa petite taille, la cigarette électronique utilise une seule pile 18650. Cette dernière ne se retrouve donc pas dans un boitier scellé. Ainsi, même si elle est hors de la cigarette électronique, un contact avec des objets métalliques peut provoquer un court-circuit. Cela survient, car la décharge provoquée par le contact entre les deux pôles de l’accu et le métal peut créer une grande décharge. Ainsi, en quelques secondes la batterie peut atteindre son seuil de surchauffe. Le résultat de ceci se révèle alors par une explosion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *