Génération Vape

La cigarette électronique dans tous ses états

Quelles aides je peux recevoir pour créer mon vape shop

Quelles aides je peux recevoir pour créer mon vape shop ?

Société

Un vape shop ou boutique magasin de vape est un point de vente physique ou en ligne des différents produits de la cigarette électronique. Cet établissement propose une gamme variée d’e-cigs, d’e-liquides, d’atomiseurs et autres. Ces magasins de vapotage effectuent la plus grande proportion de ventes des produits dérivés de la vape. Pour mettre en place un vape shop, il existe quelques démarches à effectuer et certaines possibilités d’aides disponibles.

Comment mettre en place un vape shop ?

Pour ouvrir un magasin de cigarette électronique, il existe plusieurs étapes à respecter. La première consiste à effectuer une étude de marché pour vérifier l’éventuelle existence d’un concurrent dans la zone où vous voulez implanter le service. Ensuite, il est important de définir sa stratégie commerciale, d’évaluer son chiffre d’affaires prévisionnel et de faire une analyse sectorielle.

Ces différents calculs sont essentiels pour juger de l’efficacité, de la viabilité, de faisabilité et du rendement du projet. Par ailleurs, il est important de savoir que plusieurs réglementations et lois encadrent le commerce de la cigarette électronique dans les différents pays du monde. Il faudra alors tenir compte de ces dernières avant de finaliser son projet de création de vape shop.

Pour commencer avec l’implantation du magasin d’e-cigarettes, l’autre étape essentielle consiste à rechercher un local approprié pour l’établissement. S’ensuivent le choix de la structure juridique, la mise au point des besoins humains et matériels puis l’élaboration du plan marketing du vape shop. L’autre phase essentielle à l’atteinte des objectifs à court et long terme est la réalisation d’un business plan nécessaire à la création du magasin.

Le financement d’un vape shop

À la suite des nombreuses démarches essentielles pour la création d’un vape shop, le promoteur de l’établissement doit entreprendre une dernière étape indispensable. Il s’agit de la recherche de financement, une phase qui commence par l’estimation des fonds propres. Même insignifiants, ces derniers constituent une preuve tangible de l’implication totale du promoteur dans son projet.

Généralement insuffisants pour la mise en place de l’établissement, les fonds propres peuvent être complétés d’un crédit professionnel. Ce dernier, obtenu auprès de la banque permettra de financer une partie de l’achat de matériel ou les travaux d’aménagement dans le nouveau local. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est recommandé de déposer des dossiers dans plusieurs établissements bancaires et de comparer les offres.

L’autre option de financement disponible est le crowdfunding, un système qui permet de recevoir des dons de particuliers en échange d’une contrepartie relative à son secteur d’activité. Il peut s’agir de réduction effectuée sur les premiers achats ou de paniers de produits octroyés. Ainsi, il est bel et bien possible d’ouvrir un vape shop sans argent, mais le promoteur doit être prête à effectuer les différentes démarches requises.

Les aides disponibles pour créer un vape shop

Pour les repreneurs et créateurs d’entreprise, il existe un certain nombre d’aides octroyées par les services publics et privés. Ces dernières peuvent aller d’un prêt à taux d’intérêt 0 % aux exonérations de charges sociales. Les moyens de financement sont multiples et variés (prêt bancaire au titre de l’entreprise, prêt d’honneur, etc). Lors de la création d’entreprises, il existe plusieurs éléments que vous devez financer et ces derniers peuvent s’avérer contraignants sans un budget conséquent.

Il s’agit essentiellement de l’immobilier, de l’équipement, du stock, de la TVA, de la recherche et du développement et de la trésorerie de départ. En dehors de l’option bancaire, la recherche de financement pour mettre sur pied un vape shop peut se référer au sondage des associés. Le fait de trouver des associés peut constituer une bonne option qui vous permettra de diviser le financement global, mais aussi d’apporter plus de garanties aux établissements bancaires.

Les aides des réseaux

Pour le financement de son projet de création de vape shop, il est possible d’aller vers les réseaux proposant des prêts d’honneur sans intérêts. Ces derniers (France Active, Réseau Entreprendre ou encore Initiative France) assurent également un accompagnement personnalisé aux créateurs d’entreprise. Il existe aussi le Nouvel Accompagnement pour les Créateurs et Repreneurs d’Entreprise (NACRE) qui offre une aide au montage.

Ce dernier permet également de bénéficier d’un prêt honneur de 1000 à 8000 euros réparti sur une période de 5 ans. Enfin, l’Aide aux Chômeurs, Créateurs et Repreneurs d’Entreprise permet de son côté de bénéficier d’exonérations de cotisations sociales. Il sert également à obtenir une avance financière de l’État ainsi qu’un accompagnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.