Génération Vape

La cigarette électronique dans tous ses états

maitriser sa respiration pour power vaping

Apprendre à mieux respirer pour faire de gros nuage de vapeurs

E-cigarette

La cigarette électronique est un dispositif de vapotage qui gagne en popularité à travers le monde. Si elle connaît autant de succès, c’est notamment parce qu’elle permet aux utilisateurs faire de gros nuages de vapeurs, on appelle cet exercice le cloud chasing ou le power vaping. Cependant, pour réussir cet exploit, il vous revient de savoir vaper DL, soit direct to Lung. Comment apprendre à faire de gros nuages de vapeurs en vapant DL ? Commencez par travailler votre souffle et respiration !

Le diaphragme

Le diaphragme représente l’organe le plus important lors de la vape DL. En réalité, c’est lui qui gonfle les poumons au moment du vapotage. Toutefois, il ne possède pas assez de force, ce qui oblige le vapoteur à exercer une certaine pression afin d’avoir l’air dans les poumons. Pour mieux réussir cette technique, il vous revient alors d’exercer votre diaphragme.

Exercer son diaphragme

Pour comprendre l’importance de cet exercice, vous devez d’abord en savoir plus sur la vape DL. En réalité, il s’agit d’une technique de vapotage qui consiste à inhaler la vapeur directement dans les poumons. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle bénéficie aussi de l’appellation « vape directe ». Vu qu’elle permet à la vapeur de se rendre directement dans les poumons, il est alors important de contrôler votre respiration.

Au cours de la vape directe, la vapeur ne marque pas de pose dans la bouche. Le tout se fait plutôt suivant le rythme de votre respiration. Pour appliquer cette méthode de vapotage, il faut alors que votre diaphragme soit musclé et habitué. C’est exactement cela qui explique l’importance d’exercer cet organe de respiration.

Quelques exercices pour exercer son diaphragme

Il existe plusieurs idées que vous pouvez suivre pour exercer votre diaphragme. Dans un premier temps, vous pouvez apprendre à maintenir l’expiration le plus longtemps possible. Pour y arriver, posez les mains au sol tout en étant à genoux. Ensuite, veillez à ce que votre dos soit le plus droit possible. Dès que vous adoptez la posture idéale, faites rentrer votre ventre au maximum pour vider vos poumons de tout leur air.

Par la suite, gardez le ventre rentré et contractez le périnée. Maintenez la respiration ainsi le plus longtemps possible avant d’inspirer de nouveau. Toutefois, l’inspiration se fait profondément tout en ayant l’abdomen toujours rentré.

En dehors de cet exercice, vous pouvez aussi renforcer votre diaphragme. Pour ce faire, posez vos pieds à plat au sol tout en étant allongé sur le dos. Ensuite, tendez les bras tout au long de votre corps, puis concentrez-vous sur votre respiration abdominale, costale et claviculaire. Autrement dit, la respiration se fait dans un premier temps au niveau du ventre, ensuite du côté des poumons, puis en haut de la cage thoracique. Si vous respectez ces trois phases de la respiration, vos abdominaux doivent normalement se contracter.

La respiration continue

Compte tenu des précédentes explications, il est évident que la vape DL nécessite un grand effort de la part du vapoteur. Toutefois, ce dernier peut se faire aider en pratiquant la respiration continue.

Pourquoi la respiration continue peut-elle aider ?

Pour mieux vaper en DL, vous aurez nécessairement besoin d’une grande quantité d’air dans vos poumons. À cet effet, la meilleure technique reconnue pour atteindre cet objectif est la respiration continue. En réalité, grâce à cette méthode, vous pouvez expirer et inspirer en même temps que vous soufflez. Cela vous permet ainsi d’emmagasiner une quantité d’air plus importante dans vos poumons. Conséquence, vous aurez l’air dont vous avez besoin pour vapoter en DL.

Quelques exercices pour apprendre la respiration continue

Pour apprendre la respiration continue, vous devez d’abord réussir à créer une deuxième source d’air. Ainsi, lorsque vos poumons sont sur le point de se vider, vous pouvez utiliser cette deuxième source. Pour ce faire, remplissez vos joues avec de l’air dans un premier temps. Ensuite, inspirez, puis expirez par le nez.

Par la suite, expulsez l’air que vous aviez dans la bouche. Pendant cette étape, gardez la bouche entrouverte afin de laisser passer un flux d’air. Au même moment, continuez par inspirer profondément par le nez pour remplir vos poumons. Quand votre bouche ne contient plus d’air, vous devez expulser celle contenue dans vos poumons. Ensuite, remplissez à nouveau vos joues avec de l’air et répétez le processus jusqu’à ce que vous soyez capable de le maintenir naturellement.

En dehors de cette série d’exercices, vous pouvez aussi apprendre la respiration continue en utilisant certains instruments. C’est notamment le cas du didjeridoo dont la pratique permet de préparer vos poumons à la vape directe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *