Génération Vape

La cigarette électronique dans tous ses états

DIY eliquide

Comment débuter dans le DIY de e-liquide

e-liquide

DIY eliquide : une brève introduction

L’un des rares inconvénients du vapotage est le coût du e-liquide. Si vous utilisez un matériel sub-ohm, vous pouvez facilement consommer jusqu’à 10 ml par jour. Ces coûts peuvent s’additionner, surtout si vous êtes un fan de marques de e-liquides haut de gamme et plus chers. De plus, vos choix sont limités, même s’il y a une quantité d’arômes assez incroyables. Peut-être que vous voulez vaper un type de saveur qui n’existe pas, comme du tabac à l’ananas ou un jus de crème anglaise à la pastèque. Ou pire encore, votre magasin de cigarette électronique n’a plus de e-liquide nicotiné préféré et vous repartez les mains vides ou avec quelque chose que vous ne voulez pas vraiment.

Ne vous inquiétez pas, il y a une solution à tous ces problèmes : faites votre propre e-liquide ! Voici un guide facile à suivre sur la façon de faire des e-liquides faits maison de haute qualité.

Qu’est-ce que le DIY de e-liquides ?

En termes simples, la fabrication de votre propre e-liquide consiste à mélanger ensemble les deux ou trois principaux éléments qui composent n’importe quel e-liquide classique : le liquide de base de PG et VG, les concentrés d’arômes et éventuellement la nicotine.

L’idée peut faire peur, mais c’est beaucoup plus facile que vous ne le pensez. Vous n’avez pas besoin de connaissances avancées en chimie. Si vous savez faire un cocktail, vous pouvez faire votre propre e-liquide !

Comment mélanger du e-liquide en DIY ?

Il y a deux façons de réaliser son mélange de e-liquide DIY : par volume ou par poids.

Lors du mélange au poids, chaque ingrédient est introduit dans le mélange en le pesant, en tenant compte de sa masse spécifique. VG, PG, arômes et nicotine ont tous des poids différents par ml, vous aurez donc également besoin d’une calculatrice pour e-liquide qui inclut ces valeurs pour tout faciliter.

Le mélange par volume consiste à mesurer le volume de chaque ingrédient à l’aide d’un grand nombre de seringues (idéalement une par ingrédient). Il y a un peu de nettoyage à faire, car ce processus est un peu plus compliqué que de simplement verser les liquides d’une bouteille à l’autre.

Nous recommandons de mélanger par poids car c’est plus propre et plus précis – surtout pour de plus petites quantités d’e-liquide (comme des lots de moins de 100 ml). Le mélange par volume est bien, mais il peut devenir plus salissant et sera moins précis que le mélange par poids dans la plupart des cas.

La quantité d’arôme sera comprise entre 10 et 20% de votre quantité finale, en volume. La quantité de nicotine dépendra du taux que vous souhaitez obtenir.

Ce dont vous avez besoin pour faire votre propre e-liquide

Quelle que soit la méthode que vous allez utiliser pour fabriquer votre e-liquide, et quelles que soient vos préférences quant à ce que vous aimeriez mettre en valeur à la fin, vous aurez besoin des ingrédients et fournitures basiques. Voici votre liste :

  • Liquide de base : En d’autres termes, la glycérine végétale et le propylène glycol : les deux ingrédients les plus importants du e-liquide. Votre liquide de base, qui est en fait un liquide non aromatisé et sans nicotine, peut déjà être pré mélangé dans un rapport 50/50 ou 70/30 de PG/VG. Nous vous conseillons d’acheter un litre de VG et un litre de PG pour avoir de la flexibilité sur le rapport final de votre eliquide.
  • Concentrés d’arômes : Ils déterminent le goût final de votre e-liquide. Il y a des milliers de concentrés individuels parmi lesquels choisir, qui peuvent être combinés pour créer d’innombrables recettes uniques. Vous pouvez également acheter des fioles où plusieurs saveurs sont pré-mélangées. Elles sont idéales pour les débutants, et certains grands fabricants de liquide vendent déjà leurs propres gammes sous forme de concentrés dans ces fioles.
  • Nicotine : La nicotine est totalement facultative. La concentration de nicotine que vous choisissez d’acheter dépend de votre taux de nicotine préféré. Vous la trouverez en fiole de 10ml avec une concentration à 20mg/ml, il s’agit du maximum autorisé par la TPD. Il vous faudra donc faire un calcul pour déterminer de combien de fioles vous allez avoir besoins. Soyez très prudent lorsque vous manipulez et entreposez la nicotine. Son efficacité en tant que poison a tendance à être surestimée, mais en renverser de grandes quantités lorsqu’elle est très concentrée pourrait être problématique. Et puis surtout gardez votre nicotine hors de la portée des enfants.
  • Flacons : Pour vos premières expériences, achetez des bouteilles en plastique de 10 mL pour les recettes d’essai et quelques bouteilles de 60 mL pour faire de grandes quantités de votre e-liquide maison préféré. Celles-ci sont bon marché et largement disponibles.
  • Étiquettes : Achetez des étiquettes autocollantes sur lesquelles écrire les détails avant de coller à la bouteille, surtout si vous faites des tests de recettes, ca vous permettra de savoir refaire votre recette préférée si vous avez noté la composition sur l’étiquette.
  • Gants : Ayez toujours une boîte de gants jetables à portée de la main. Ces derniers sont essentiels et disponibles dans toutes les pharmacies du coin.

Le steep ou la maturation de votre eliquide

Une fois votre recette terminée, votre mélange abouti, il vous faudra patienter un peu avant de vous en servir. On appelle cette période la maturation du liquide ou le « steep ». En fonction des arômes que vous avez utilisez, le temps de steep sera plus ou moins long, en d’autres termes, plus les arômes que vous avez mélangé sont complexe, plus il faudra attendre.

  • Pour les arômes fruités et mentholés : 2 jours minimum mais nous recommandons 1 semaine
  • Pour les arômes tabac : 2 semaines minimum, voire plus, patientez 3 semaines, ce sera mieux
  • Pour les arômes gourmands : 2 semaines minimum, nous recommandons 1 mois pour un résultat parfait.

Conservation de vos liquide et ingrédients

Que ce soit vos recettes nouvellement obtenues ou vos ingrédients, nous vous conseillons de les conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur. Surtout si vous avez ajouté de la nicotine à vos préparations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *