Génération Vape

La cigarette électronique dans tous ses états

le tabac finance la guerre des russes contre ukraine

3 géants du tabac qui financent l’attaque Russe en Ukraine

Société

L’invasion de l’Ukraine par la Russie entraîne le retrait de nombreuses entreprises étrangères de Russie, parmi elles, plusieurs géants du tabac. Quelques mois plus tard, ces sociétés continuent toujours leurs activités en Russie, contribuant ainsi à l’effort de guerre russe. Découvrez ces leaders mondiaux du tabac qui contribuent malgré eux, à l’attaque russe.

Voilà une raison de plus d’arrêter le tabac ! Ne contribuer pas à vous détruire la santé en même temps que vous enrichissez ceux qui contribue à l’effort de guerre russe…

British American Tobacco

British American Tobacco ou BAT se présente comme l’un des plus grands fabricants de cigarettes et de tabac dans le monde. En 2012, elle occupe la deuxième place mondiale après PMI. BAT possède plusieurs marques dont :

  • Lucky Strike ;
  • Alain Delon
  • Pall Mall ;
  • Dunhill ;
  • Kent, etc.

Son siège se trouve à Londres, au Royaume-Uni tandis qu’il s’impose sur le marché du tabac dans plusieurs pays, dont la Russie et l’Ukraine. Avant le conflit Russo-ukrenien, BAT réussit à obtenir le quart du marché russe.

Le nombre d’employés s’élève notamment à 2 500 personnes. En effet, la Russie représente une grande partie des recettes du fabricant. Toutefois, BAT annonce en mars, l’arrêt de ses activités en Russie afin de montrer sa désapprobation en ce qui concerne l’invasion russe en Ukraine. Huit mois plus tard, le processus de transfert du cigarettier demeure en cours. Durant cette période, BAT continue de se soumettre aux taxes imposées par la Russie. Le montant total est estimé à plusieurs milliards de roubles. Ainsi, le cigarettier contribue grandement à l’effort de guerre russe grâce aux taxes qu’il paie à l’État.

Japan Tobacco International

JTI (Japan Tobacco International) est une entreprise du groupe Japan Tobacco. C’est l’un des principaux acteurs mondiaux dans l’industrie du tabac. Il détient plusieurs marques de fabrique, à savoir :

  • American National Spirit ;
  • Mevious ;
  • Winston ;
  • Camel ;
  • LD, etc.

JTI est présente dans 120 pays parmi lesquels se trouve la Russie qui représente 20 % des bénéfices du groupe. Au début du conflit Russo-ukrainien, l’entreprise cesse toute activité en Ukraine et annonce l’arrêt de ses investissements en Russie. Toutefois, JTI continue la commercialisation des marques Winston et Camel. En effet, la Russie constitue un marché important pour l’entreprise. Cette situation fait de JTI, l’un des principaux contribuables du pays d’autant plus qu’il pourvoit à 1,4 % du budget de la fédération. Pour préserver son rendement, l’entreprise se retrouve alors impliquée dans le financement de l’attaque russe en Ukraine. Par le biais des taxes, Japan Tobacco International paie plusieurs milliards de roubles au trésor public russe.

Philip Morris International

PMI (Philip Morris International) est un producteur mondial de tabac, dont le siège opérationnel se trouve à Lausannois en Suisse. Tout comme BAT et JTI, le cigarettier annonce en mars dernier, sa décision de stopper tout financement en Russie. Toutefois, cette action peut avoir des conséquences considérables sur ce géant du tabac. En effet, la fédération de Russie constitue un marché lucratif pour la vente du tabac chauffé de PMI. Elle représente près de 6 % des bénéfices du cigarettier et 20 % de la production d’IQOS.

Le retrait de ses activités en Russie peut porter un coup dur à l’entreprise qui se retrouve dans une position délicate. Malgré elle, Philip Morris International continue alors ses financements en Russie et paie plusieurs millions d’euros au trésor public russe. Ainsi, le cigarettier contribue énormément à l’effort de guerre de la Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.